Le monde ferme ses frontières à l’Afrique australe | Afrique | DW

Après la découverte d’un nouveau variant de la Covid-19 en Afrique du Sud, baptisé Omicron, plusieurs pays ont annoncé fermer leurs portes aux voyageurs en provenance de ce pays et de ses voisins. C’est le cas de l’Allemagne, qui ne laisse plus que revenir ses ressortissants, mais aussi du Royaume-Uni, de la France et de l’Italie.

A (re)lire également : Peu d’Africains sont vaccinés contre la Covid-19

Au niveau européen, la Commission a proposé aux Etats membres de suspendre les vols en provenance et à destination de l’Afrique australe. Un premier cas de ce variant a d’ailleurs été détecté en Europe, en Belgique. Ailleurs dans le monde, des cas ont également été signalés en Israël et à Hong Kong.

Un cas du variant Omicron a été détecté à Hong Kong

Un cas du variant Omicron a été détecté à Hong Kong

Selon l’OMS, il faudra plusieurs semaines pour comprendre le niveau de transmissibilité et de virulence du nouveau variant.

Coup de massue pour l’économie

Le laboratoire allemand BioNTech, qui a développé avec Pfizer l’un des vaccins anti-Covid, dit attendre « au plus tard dans deux semaines », les premiers résultats d’études pour savoir si ce nouveau variant est capable d’échapper à la protection vaccinale.

L’Afrique du Sud dénonce de son côté des mesures injustes. Ce dimanche, le président Cyril Ramaphosa devrait toutefois annoncer des mesures de confinement, alors que le pays se trouve en pleine saison touristique et à la veille des grandes vacances. C’est également la période des grands rassemblements religieux et festifs.

De nouvelles mesures de restriction sont attendues pour ce dimanche en Afrique du Sud

De nouvelles mesures de restriction sont attendues pour ce dimanche en Afrique du Sud

« Notre préoccupation immédiate est le préjudice que cette décision va causer aux industries du tourisme et aux entreprises », a expliqué Naledi Pandor, la cheffe de la diplomatie sud-africaine.
La suspension des vols est ainsi une catastrophe pour les opérateurs touristiques sud-africains,  qui avaient déjà subi de lourdes pertes après la découverte du variant Beta en janvier. 

Sur le plan vaccinal, seulement un tiers des Sud-Africains sont pleinement vaccinés.




Source link

Check Also

Le gaz flambe, les Togolais se replient sur le charbon | Afrique | DW

A l’aide d’un éventail, Julienne Ajavon, attise le feu sous une casserole posée sur un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.