Le coéquipier de « Mahrez » derrière les barreaux – الشروق أونلاين

Il risque une peine de 4 a 19 ans de prison

Le coéquipier de “Mahrez” derrière les barreaux

D.R

Riyad Mahrez et Bejamin Mendy

Inculpé pour quatre viols et une agression sexuelle, le footballeur français Benjamin Mendy a été placé en détention provisoire a la HMP Altcourse. Et le footballeur a connu une petite désillusion après ce verdict.

Il était persuadé de pouvoir rentrer chez lui. Le 26 août dernier, Benjamin Mendy a été inculpé par la police anglaise de quatre chefs d’accusations pour viol et un pour agression sexuelle. Laché par son club de Manchester City après les révélations de ces accusations, le footballeur a été placé en détention provisoire au HMP Altcourse, près de Liverpool, après sa comparution vendredi 27 août devant le tribunal d’instance de Chester, ont rapporté des médias français. Toutefois, convaincu qu’il pourrait rentrer chez lui par la suite pour une détention surveillée dans l’attente de son procès, c’est en prison que le champion du monde est retourné comme le rapporte The Mirror. Et pas dans l’aile VIP de l’établissement.

Contrairement a ce qu’il avait cru comprendre a son arrivée en prison, c’est dans l’aile des détenus “VP”, ou “Vulnerable people”, soit “personnes vulnérables”, que Benjamin Mendy a été envoyé. Selon The Sun, il a ainsi supposé que cela signifiait qu’il serait emmené dans une aile VIP pour des personnalités célèbres, mais s’est vite retrouvé “consterné” de voir que celle-ci n’existe pas dans cette prison de catégorie B. Selon plusieurs sources, il s’est même “effondré” en constatant qu’il serait logé a la même enseigne que les autres détenus, et ne bénéficierait pas de traitement de faveur dans l’attente de son procès.

Que risque Benjamin Mendy?

Selon le journal l’Equipe, qui a interrogé Me Karim Morand-Lahouazi, avocat pénaliste au barreau de Paris, le footballeur risque une peine de “4 a 19 ans de prison pour des faits de viol”. “Dans la procédure anglo-saxonne, c’est a l’accusé de faire la démonstration de son innocence. En clair, Benjamin Mendy devra prouver que les charges retenues contre lui ne sont pas justifiées”, a ainsi expliqué l’avocat qui précise que “l’enquête préliminaire doit avoir lieu dans les 70 jours après la première comparution devant le juge”. “Le procès doit en principe commencer dans les 112 jours après la décision de renvoi de l’accusé devant la cour”, a-t-il ajouté.


Source link

Check Also

«Sortie du premier lot de validation du vaccin anti-Covid algérien en cette date» – الشروق أونلاين

Le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Dr Lotfi Benbahmed,  a révélé,en marge d’un entretien accordé a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *