L’ancien wali de Tipasa Moussa Ghellai condamné à 3 ans de prison


Le pôle pénal économique et financier du tribunal Sidi M’hamed a prononcé ce lundi 16 août 2021 son verdict dans l’affaire de l’ancien wali de Tipasa dont sont également impliqués plusieurs autres anciens hauts responsables.

Le principal mis en cause, en l’occurrence l’ancien wali Moussa Ghellai a écopé d’une peine de 3 ans de prison ferme. Il a été poursuivi dans des affaires de corruption avec nombre de responsables, notamment pour octroi de marchés en violation de la loi.

Il s’agit du projet d’investissement pour la réalisation d‘un parc d’attractions dans la wilaya de Tipasa, d’un parking automobile, d’une chaîne de refroidissement et d’une usine d’empaquetage de fruits et légumes sur des terrains classés agricoles.

Dans le cadre de la même affaire, l’ancien directeur des domaines de la wilaya de Tipasa, Ali Bouamrirane a été condamné à deux de prison dont un an ferme. L’ex-directeur du cadastre Sedjal Rabie a, quant à lui, été condamné à deux ans de prison ferme et une amende d’un million de dinars. Pour l’ancien Directeur de l’environnement de Tipaza Noureddine Benrabah, il a écopé d’une peine d’un an de prison ferme.

Plusieurs cadres acquittés

Plusieurs autres anciens cadres et hauts responsables, cités dans l’affaire, ont été acquittés, selon le verdict annoncé aujourd’hui. Il s’agit de l’ancien Directeur de l’Industrie et des mines de la wilaya de Tipasa Hadou Abderrazak, l’ancienne directrice du Tourisme de la même wilaya, Chenit Hadia, l’ancien directeur de l’agriculture Ben Chama Djamel et l’ancienne directrice de l’habitat Hamza Hakima.

Concernant les peines prononcées à l’encontre des investisseurs et hommes d’affaires impliqués dans cette affaire, la même juridiction a condamné Amel Ait Aissa, en sa qualité d’investisseur dans le projet du parc d’attractions, à deux ans de prison ferme. Kamel Delsi, un autre investisseur a également écopé de la même peine.

Pour rappel, l’ancien wali de Tipasa Ghellai Moussa est placé actuellement en détention à l’établissement pénitentiaire de Koléa, suite à sa condamnation en août 2019 à 12 ans de prison ferme dans l’affaire de l’ancien Directeur général de la sûreté nationale, Abdelghani Hamel, pour octroi de lots de terrain à l’un des fils de ce dernier.


Source link

Check Also

«Sortie du premier lot de validation du vaccin anti-Covid algérien en cette date» – الشروق أونلاين

Le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Dr Lotfi Benbahmed,  a révélé,en marge d’un entretien accordé a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *