Lamamra reçu par le président de la Guinée-Bissau et s’entretient avec plusieurs de ses homologues


NEW YORK (Nations-Unies)- Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a été reçu vendredi par le président de la République de Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embalo, dans le cadre de sa participation aux travaux de la 77e session de l’Assemblée générale de l’ONU.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de l’échange et de la coordination permanente entre le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, et son homologue bissau-guinéen, président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), après la visite qu’il a effectuée fin août dernier en Algérie.

M. Lamamra a également tenu une série de rencontres bilatérales avec plusieurs de ses homologues de pays européens et africains, afin de se concerter et coordonner autour des principaux points inscrits à l’ordre du jour de la 77e session de l’Assemblée générale de l’ONU.

Ces rencontres ont constitué une occasion pour informer les partenaires étrangers des efforts déployés et des démarches entreprises par l’Algérie pour promouvoir la paix et la sécurité dans son voisinage, ainsi que sur les scènes arabe et africaine.

Dans ce cadre, la rencontre entre M. Lamamra et son homologue slovène, Mme Tania Vayon, a été l’occasion d’échanger les vues sur nombre de questions et de coordonner autour de la promotion des candidatures des deux pays à un siège (non permanent) au Conseil de sécurité durant la même période 2024-2025. A cet effet, un accord portant coopération économique et création de la commission intergouvernementale a été signé.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger a, également,  examiné avec son homologue hollandais, Wopke Hoekstra, les perspectives de renforcer le partenariat entre les deux pays au service de l’agenda de la paix, de la sécurité et du développement dans la région sahélo-saharienne. Les deux ministres ont évoqué la question palestinienne et les efforts de l’Algérie visant à renforcer l’unité nationale palestinienne.

Le Chef de la diplomatie algérienne a en outre rencontré son homologue portugais, Joao Gomez Cravinho, avec qui il a examiné plusieurs questions relatives aux préparatifs des prochaines échéances bilatérales, insistant sur l’importance de la valorisation du patrimoine historique commun en vue de renforcer leur partenariat bilatéral.

Lors d’une autre rencontre avec son homologue Belge, Hadja Lahbib, les deux parties ont abordé plusieurs sujets liés au partenariat bilatéral et les tensions marquant la scène internationale, outre les derniers développements dans la région Moyen Orient et Afrique du Nord (MENA).


Lire aussi: Lamamra se réunit avec le Groupe de haut niveau sur la sécurité et le développement au Sahel


M. Lamamra a également reçu le ministre d’Etat britannique, Lord Tariq Mahmood Ahmed, avec qui il a évoqué les perspectives de renforcement du partenariat bilatéral, outre la coordination autour des principales questions inscrites à l’ordre du jour de la session actuelle de l’AG de l’ONU notamment celles inhérentes à la paix et à la sécurité.

Par ailleurs et lors de discussions avec son homologue zimbabwéen, Frederick Shava, les deux parties sont convenus d’intensifier les échanges à différents niveaux pour développer la dimension économique des relations bilatérales historiques, tout en poursuivant les efforts afin de perpétuer la tradition de la concertation et de la coordination, et de s’assurer un soutien  mutuel au sein de l’ONU et de l’Union africaine (UA).

Plus tôt dans la journée du vendredi, M. Lamamra avait été reçu à New York, par le président de la République du Sénégal, Macky Sall, à qui il a remis la lettre d’invitation que lui a adressée le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, pour prendre part au Sommet arabe d’Alger, en tant qu’invité d’honneur en sa qualité de président en exercice de l’Union africaine (UA).

Le Président sénégalais avait accepté l’invitation, affirmant son attachement à participer personnellement aux travaux du Sommet et à soutenir les efforts de l’Algérie visant à jeter les ponts de la coopération et de la solidarité entre les espaces arabe et africain ».

Par ailleurs, au siège de la Mission permanente de l’Algérie auprès de l’ONU à New York, le Chef de la diplomatie algérienne s’est réuni avec le Groupe de haut niveau sur la sécurité et le développement au Sahel, sous la présidence de l’ancien président du Niger, Mahamadou Issoufou.

Les discussions entre les deux parties ont porté sur les défis politiques, sécuritaires et de développement dans la région sahélo-saharienne et les perspectives d’y faire face.

M. Lamamra a informé ses invités des efforts consentis par l’Algérie pour rétablir la paix et la stabilité et encourager le développement dans cet espace qui représente son voisinage direct.

Les initiatives lancées par l’Algérie en vue de renforcer la coopération régionale et activer les mécanismes opérationnels entre les Etats de la région ont également été au menu des discussions entre Lamamra et les membres du Groupe.

Dans le cadre de sa participation à la réunion ministérielle du Groupe des 77 et la Chine, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger a souligné l’impératif de mettre un terme à la marginalisation des pays en développement dans les institutions internationales de gouvernance économique, en mettant en exergue l’impact de cette injustice historique qui continue d’alimenter l’instabilité.

A cet égard, il a appelé à l’instauration d’un nouvel ordre économique international fondé sur l’équité, l’égalité souveraine, l’interdépendance, l’intérêt commun et la coopération entre toutes les nations.


Source link

Check Also

Le Roi de Jordanie Abdallah II reçoit le président de l’APN

Le Roi de Jordanie Abdallah II reçoit le Général d’Armée, Saïd Chanegriha – samedi 3 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *