Incendies en Kabylie et décés de Djimmy : Le message de Ait Larbi


Alors que les feux de forêt ont ravagé plusieurs wilayas du nord du pays notamment la Kabylie depuis le 9 août dernier, les appels à l’ouverture des enquêtes concernant l’origine des incendies se multiplient, plusieurs experts et politiciens ont demandé de lever le voile sur les derniers évènements qui ont secoué l’Algérie, dont l’assassinat du Jeune Jimmy.

La Kabylie vit une situation apocalyptique,  des dizaines de feux de forêt, ont brûlé et brulent encore de nombreux hectares. Ces incendies ont causé la mort de dizaines de victimes innocentes, de centaines d’animaux et ont détruit notamment les habitations et les ressources économiques liées à l’arboriculture : des oliviers centenaires pourtant unique et seule ressource vitale pour les concernés.

Le militant et homme politique Mokrane Ait Larbi s’est exprimé à propos de ce que l’Algérie a vécu ses derniers jours, en publiant un long texte sur ses réseaux sociaux dans lequel il a écrit,  » Encore une fois, le peuple algérien et particulièrement la Jeunesse, ont fait montre de leur grande solidarité et de leur aptitude à s’impliquer de manière efficace lors des catastrophes. Des mains criminelles ont mis le feu à la région de Kabylie et dans d’autres régions encore, notamment dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Le peuple, tout le peuple, malgré le peu de moyens a encore prouvé qu’il était prêt à consentir les plus grands sacrifices pour sauver les vies humaines et ils étaient des dizaines d’Algériens à mourir, civils et militaires, en tentant de sauver d’autres vies humaines et en faisant tout pour éteindre les dizaines de feux de forêts qui se sont déclarés simultanément en de très nombreux emplacements »

Nait Larbi a rendu Hommage aux volontaires qui ont tenté d’éteindre les feux avec des moyens dérisoires, notamment avec un rameau d’olivier et de seaux d’eau,  » je présente mes condoléances a toutes les familles. La région de la Kabylie se remémorera le sacrifice de tous ceux-là, originaires de différentes régions de l’Algérie mais qui ont lutté contre les flammes qui la dévoraient ».

Concernant  l’affaire du jeune bénévole lynché en public et brûlé par une foule déchaîné à Larbaâ Nath Irathen, Mokrane Nait Larbi a assuré qu’il ne faut pas faire l’amalgame entre les habitants de cette ville de la Kabylie avec les individus extrémistes à l’origine de ce crime abject,  » Ces assassins ne représentent ni la région de Kabylie, ni celle de L’arbaa Nath Irathen, ni la wilaya de Tizi Ouzou et encore moins les habitants de la région connus pour leur mansuétude et pour leur bonté ».

Mokrane Nait Larbi a appelé ainsi la Justice à faire son travail, et à dévoiler les circonstances troublantes de cet acte barbare,  « Pour Djamel Bensmain, venu de Miliana pour porter aide et assistance à ses frères dans la wilaya de Tizi Ouzou, son souvenir et son sacrifice demeureront gravés dans notre mémoire collective, et la justice doit faire son devoir en recherchant et en punissant les assassins de Djamel de manière exemplaire».


Source link

Check Also

Consommation : La FAC s’alarme de l’érosion du pouvoir d’achat des Algériens

La Fédération algérienne des consommateurs (FAC) a appelé, hier à Alger, le gouvernement à prendre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *