Il faut des méthodes « globales et intégrées » pour lutter contre Daech – الشروق أونلاين

“L’évolution de Daech et des groupes qui lui sont affiliés, notamment l’expansion régionale en Afrique de l’Est et de l’Ouest et en Afrique centrale, a entraîné la poursuite d’actes violents en Afghanistan et renforcé la présence de ces entités en ligne, d’où la nécessité pour les Etats membres d’adopter des méthodes globales et intégrées de lutte antiterroriste”, souligne M. Guterres dans son 13e rapport sur la menace que représente Daech pour la paix et la sécurité internationales.

Face a l’expansion mondiale de Daech, “il est indispensable de renforcer l’action de lutte antiterroriste aux niveaux national, régional et international, étant donné notamment que certains Etats dans ces régions ont des faiblesses comparables”, écrit le SG de l’ONU dans son rapport qui sera présenté jeudi devant le Conseil de sécurité.

Le chef de l’ONU estime encore que l’”élaboration de technologies avancées visant a aider les Etats membres a identifier les combattants terroristes étrangers et d’autres personnes liées au terrorisme est encourageante, comme cela a été démontré a la deuxième Conférence de haut niveau de l’ONU sur la lutte contre le terroriste, durant laquelle un débat a été engagé sur l’effet des technologies porteuses de changement sur le terrorisme et la lutte antiterroriste”.

Et les Etats membres “devraient également mieux s’employer a identifier les combattantes terroristes étrangères et a mieux exploiter les renseignements recueillis dans les zones de conflit, mis a la disposition des responsables des forces de l’ordre  par les voies de l’Organisation internationale de police criminelle”, souligne-t-il dans le même contexte.

L’expansion de Daech en Afrique est alarmante

L’expansion de Daech dans de nombreuses régions d’Afrique depuis le début de 2021 “est alarmante”. Elle montre que les synergies entre le terrorisme, la précarité et les conflits se sont renforcées et fait ressortir la nécessité d’une réponse mondiale urgente pour aider les pays d’Afrique et les organisations régionales, note le rapport.

Evoquant, par ailleurs, la question du financement de Daech, M. Guterres relève dans son rapport que “plusieurs Etats membres ont revu a la baisse leur évaluation des réserves financières dont dispose Daech en Irak et en Syrie, les estimations étant actuellement comprises entre 25 et 50 millions de dollars”.

D’après un Etat m, la plupart de ces fonds se trouvent en Irak, ce qui rendait le réseau syrien du groupe partiellement tributaire du soutien financier de ses homologues en Irak.

Quant aux salaires des combattants et les versements aux familles des combattants emprisonnés ou décédés ils constituent l’une des principales dépenses courantes de Daech, lequel puise également dans ses réserves pour obtenir la libération de ses combattants et des membres de leur famille des prisons et des camps de déplacés dans la région, selon le rapport.

De plus, le financement du terrorisme par le commerce illicite des ressources naturelles en Afrique “continue d’être une question prioritaire”. A cet effet, le Centre des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme et la Direction exécutive du Comité contre le terrorisme ont aidé le Groupe anti-blanchiment de l’Afrique orientale et australe a appliquer son plan opérationnel régional de lutte contre le financement du terrorisme en organisant des ateliers et en participant a ses réunions, fait savoir M. Guterres.

“Le système des Nations Unies continuera d’accompagner les Etats membres dans l’action qu’ils mènent pour lutter contre le fléau de Daech, guidés par la Stratégie actualisée et les résolutions de l’Assemblée générale et du Conseil de sécurité sur la question”, indique le SG de l’ONU. secrétaire général.


Source link

Check Also

Le drapeau national mis en berne pendant trois jours

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a décidé hier la mise en berne du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *