Feux de forets et assassinat de Djamel Bensmail : Le Haut conseil de sécurité accuse le MAK et Rachad

Feux de forêts

Le Haut conseil de sécurité (HCS), qui a tenu une réunion aujourd’hui, mercredi 18 août, sous la Présidence de Abdelmadjid Tebboune, a accusé le MAK (Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie) et Rachad, d’être derrière les feux de forets qui se sont déclenchés dans les pays et l’assassinat du jeune Djamel Bensmail.

«En plus de la prise en charge des victimes, le Haut conseil de sécurité a décidé que les services de sécurité redoubleront d’efforts pour arrêter les autres personnes impliquées dans ces deux crimes, et tous ceux qui appartiennent à ces deux organisations terroristes qui menacent le sécurité publique et l’unité nationale, jusqu’à leur éradication totale, notamment le MAK qui bénéficie du soutien et de l’aide de parties étrangères surtout le Maroc et l’entité sioniste, alors que les actes belliqueux du Maroc à l’endroit de l’Algérie nécessite la reconsidération des relations entre les deux pays et le renforcement de la surveillance au niveau des frontières Ouest du pays», lit-on dans le communiqué de la présidence de la République.

Rédaction web


Post Views:
0



Source link

Check Also

«La hausse des prix va provoquer une élévation du seuil de pauvreté»

Abdoune Benalloua. Economiste Spécialiste des questions de pauvreté et auteur d’études sur le niveau de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *