Enseignement de Tamazight : Les explications du ministère de l’Education

La polémique autour de la dévalorisation de la langue amazighe dans le cursus scolaire des élèves, notamment ceux du moyen, continue d’enfler sur les réseaux sociaux. Le ministère de l’Education nationale la qualifie de fausse polémique suite à une mauvaise lecture.

Y a-t-il une volonté de toucher à la place de tamazight dans l’école algérienne ? D’après le département de Abdelhakim Belabed, ministre de l’Education nationale, il n’en est rien. «L’enseignement de tamazight garde sa place, acquise depuis des années. Nous n’avons aucune volonté d’y toucher. Tout ce que nous avons fait est une adaptation de l’emploi du temps afin de permettre une meilleure gestion du temps et des programmes», indique Moussa Abbas, inspecteur central au ministère de l’Education nationale, qui rassure que les emplois du temps dans les trois paliers intègrent d’une manière logique et normale cette langue au même titre que toutes les autres matières. 

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
32



Source link

Check Also

Handicapés : le parcours du combattant

Difficultés d’accès à l’espace public, à l’école, au travail… L’accueil des athlètes – livrés à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *