des soignants se disent stigmatisés par le gouvernement — RT en français


Des soignants fustigent la vaccination obligatoire décidée par le gouvernement pour leur profession, qui les stigmatiserait selon un syndicat. A compter du 15 septembre, le personnel non-vacciné risquera une suspension.

Sylvie Pons, secrétaire fédérale – CGT Santé action sociale, a réagi au micro de RT France au sujet de l’entrée en vigueur effective de l’obligation de vaccination pour les soignants à partir du 15 septembre. A compter de cette date, ceux-ci, de même que les pompiers et les professions au contact de la population – exception faite de la police – devront avoir reçu au moins une dose de vaccin, faute de quoi leur contrat sera suspendu.

Sylvie Pons dénonce la pression exercée selon elle sur le personnel soignant, déjà épuisé par la crise sanitaire : «Nos soignants n’en peuvent plus sur le terrain.» Le manque d’effectifs qui frappe le secteur hospitalier risque d’après elle de s’aggraver en raison des sanctions prévues, sans compter la dégradation des conditions de travail qu’elle évoque également.

Alors qu’ils étaient applaudis tous les soirs à 20h durant le premier confinement, elle explique que des soignants se sentent pointés du doigt depuis que la vaccination obligatoire leur a été imposée par le gouvernement. Une méthode qu’ils dénoncent, sans toutefois se dire hostiles à la vaccination contre le Covid-19 en elle-même.


Source link

Check Also

Vers un «Polexit» ? «Si la Pologne est poussée vers la sortie, toute l’UE est remise en question»

La Cour constitutionnelle polonaise doit se prononcer sur la validité du droit de l’Union européenne dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *