des opposants aux restrictions sanitaires entrent dans des bureaux de télévisions (VIDEOS) — RT en français


Des d’opposants aux restrictions sanitaires et à la vaccination des enfants ont pénétré dans les bureaux d’ITN à Londres, qui diffuse les chaînes d’information ITV, Channel 4 et Channel 5. Ils ont quitté le bâtiment après intervention de la police.

Alors que des centaines de manifestants opposés aux restrictions sanitaires et à la vaccination des enfants marchaient dans la capitale britannique le 23 août, une partie d’entre eux a franchi à la mi-journée la sécurité des locaux du siège d’ITN, où sont produits les informations des chaînes ITV, Channel 4 et Channel 5. Ils se sont rassemblés et sont restés à la réception.

Alors que la vaccination vient d’être étendue aux 16-17 ans au Royaume-Uni, a aussi été entendu un cri, rapportés par l’AFP : «Ils s’en prennent à nos enfants». 

Les médias de masse ne parlent que des morts du Covid. En revanche, ils n’ont pas parlé d’une seule mort due aux vaccins

Les manifestants exprimaient leur ras-le-bol vis-à-vis du traitement de l’actualité Covid-19 par les médias. L’un des manifestants a déclaré à l’AFP : «les médias de masse ne parlent que des morts du Covid. En revanche, ils n’ont pas parlé d’une seule mort due aux vaccins.» Sur l’une des vidéos demande à parler au patron.

Le Metropolitan Police Service  (MET), est rapidement intervenu. Il a par la suite indiqué que les manifestants avaient finalement quitté le bâtiment. Le MET a confirmé que cette action était liée à la manifestation et a déclaré que les policiers aidaient le personnel de sécurité à expulser les personnes qui avaient illégalement accédé au bâtiment.

Selon ITV, ils ont vivement pris à partie un présentateur. «Les agressions visant des journalistes en raison de leurs reportages sur le coronavirus constituent une évolution inquiétante», a réagi un porte-parole d’ITN. «Cette action a eu pour conséquence d’empêcher les journalistes de poursuivre leurs activités de collecte d’informations, ce qu’ITN condamne fermement», a-t-il ajouté.

Cet événement intervient deux semaines seulement après que des manifestants se sont présentés à l’ancien siège de la BBC pour protester pour les mêmes raisons contre le média d’Etat.




Source link

Check Also

Vers un «Polexit» ? «Si la Pologne est poussée vers la sortie, toute l’UE est remise en question»

La Cour constitutionnelle polonaise doit se prononcer sur la validité du droit de l’Union européenne dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *