Des manifestants de gauche pris à partie dans le cortège anti-pass sanitaire de Toulouse — RT en français


Une bagarre a éclaté entre des manifestants opposés au pass sanitaire et des individus qui ont commencé par s’en prendre à une banderole indiquant «À bas l’Etat, les flics et les patrons – Révolution sans frontière».

Le 11 septembre, une bagarre a éclaté dans le cortège de manifestants opposés au pass sanitaire qui défilait dans les rues de Toulouse. Des individus extérieurs à la manifestation auraient attaqué des manifestants de gauche – dont des Gilets jaunes – qui ont riposté. 

L’altercation s’est déroulée au début de la manifestation, à l’angle du boulevard de Strasbourg et de la rue de la Concorde, dans le centre de la ville rose. Comme le détaille La Dépêche du Midi, un groupe d’une vingtaine d’individus s’en est pris à une banderole de «l’extrême gauche» où l’on pouvait lire «À bas l’Etat, les flics et les patrons – Révolution sans frontière». Ces individus s’en seraient ensuite pris à d’autres manifestants, notamment des Gilets jaunes.

Sur des images publiées sur les réseaux sociaux, on peut observer la bagarre lors de laquelle ont été donnés des coups de pied, de bâton et de manche de drapeau. On peut également entendre une femme crier «Cassez-vous les fachos !».

L’intervention de la police a mis un terme à l’affrontement. La Dépêche du Midi indique qu’il n’y a pas eu d’arrestation, tandis qu’Actu 17 évoque l’interpellation de «plusieurs personnes». Il y aurait eu des blessés pris en charge par les secours, selon le site d’informations Actu Toulouse.


Source link

Check Also

Daesh revendique des attaques contre les Taliban à Jalalabad — RT en français

Via deux communiqués, Daesh a revendiqué trois attentats à la bombe contre trois véhicules taliban, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *