des députés de droite demandent à Emmanuel Macron d’armer la résistance afghane — RT en français


Eric Ciotti et une vingtaine de députés de droite ont écrit à Emmanuel Macron pour lui demander de soutenir militairement la résistance du fils du commandant Massoud en Afghanistan face aux Taliban, estimant qu’«il en va de l’honneur de la France».

Après la reprise du pouvoir des Taliban en Afghanistan, des députés majoritairement Les Républicains (LR) ont demandé le 25 août à Emmanuel Macron d’armer la résistance afghane.

La chute de Kaboul «est un jour noir pour nos démocraties. Nous assistons impuissants à une victoire de l’islamisme dans le monde», affirment les signataires qui comptent notamment Guillaume Peltier (ex-numéro 2 de LR), Robin Reda (Libres !), Constance Le Grip et Brigitte Kuster (LR).

Estimant que «nous venons de perdre une bataille dans la guerre de notre génération contre ce totalitarisme», les signataires affirmant que «pour la sécurité de la France et du monde, notre nation a le devoir d’empêcher les talibans de se renforcer».

Car «La France a le devoir d’agir sans attendre […] si nous ne voulons pas voir un arc terroriste s’étendre du Pakistan au Sahel», pour in fine «frapper en France sur notre sol des citoyens français», ajoutent-il dans cette lettre révélée par Le Figaro, et que l’AFP a pu consulter.

Ils mettent ainsi en exergue le «combat pour la liberté» du Front national de résistance emmené par Ahmad Massoud, fils du commandant Ahmad Shah Massoud, icône de la résistance afghane, assassiné en 2001 par Al-Qaïda. «Leur appel à l’aide et leur demande d’armes, de munitions et de soutien logistique doivent être entendus par la France», martèlent-ils.

Eric Ciotti, qui avait déjà plaidé dans un tweet en début de semaine pour l’envoi d’armes et munitions, est en contact avec des proches d’Ahmad Massoud, notamment sur place dans la vallée du Panchir, a appris l’AFP.

«Ces combattants sont les derniers à se tenir debout sur le territoire afghan, pour défendre notre sécurité, mais aussi la dignité humaine dans cette guerre mondiale contre l’islamisme», ajoutent les signataires.


Source link

Check Also

Budapest accuse l’UE de bloquer des fonds à cause de sa loi contre la promotion de l’homosexualité — RT en français

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a accusé la Commission de bloquer des fonds du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *