«Des cortèges de pigeons menés par des ânes» — RT en français


Dans un texte au vitriol lu à la tribune du Sénat, l’élu Indépendant de l’Allier, Claude Malhuret, a exprimé son opinion sur les manifestants opposés au pass sanitaire et à la politique vaccinale anti-covid.

S’exprimant à la tribune du palais Bourbon à Paris le 9 septembre, le sénateur Claude Malhuret (groupe Les Indépendants) s’est violemment opposé aux membres, et particulièrement aux meneurs, des mouvements anti-pass sanitaire et anti-vaccin sur tout le territoire français.

«Des cortèges de pigeons menés par des ânes» : évoquant tout un bestiaire à l’image de Jean de La Fontaine – tour à tour les pigeons, les ânes, les oiseaux, les chauves-souris, les souris ou encore les rats – l’élu de l’Allier a souligné l’absence supposée de connaissances médicales des manifestants opposés au pass sanitaire et à la politique vaccinale française face au Covid-19.

Le sénateur et ancien président de Médecins sans frontières ironise ensuite contre les opposants à la vaccination en ces termes : «Ils ne savent même pas localiser leur vésicule biliaire mais ont un avis tranché sur l’ARN messager et l’hydroxychloroquine»

En juillet 2019, Claude Malhuret s’en était également pris violemment à RT France en déclarant au Sénat : «Leurs programmes ne sont pas faits par des journalistes, ils le sont directement par le directorat D (sic) du FSB à Moscou comme aux plus belles heures de la guerre froide.»

Il en avait appelé au gouvernement faire interdire nos programmes en proposant, à l’encontre de Sputnik et RT France : «Ces deux médias entre guillemets ne sont pas des médias, ce sont des organes d’influence, ce n’est pas moi qui le dis, c’est le président de la République.»

La présidente de RT France Xenia Fedorova avait immédiatement réagi, qualifiant les propos du sénateur de «fantasmes». «Le sénateur Claude Malhuret prétend que nos contenus ne sont pas faits par des journalistes mais par le FSB à Moscou. Des fantasmes de guerre froide avancés sans preuves, des accusations et des appels à la censure, uniquement parce que RT France se distingue des médias mainstream», avait-t-elle écrit sur son compte Twitter.




Source link

Check Also

50% des cyberattaques menées depuis les Etats-Unis, Moscou réclame des comptes — RT en français

Disant prendre acte des «accusations non-fondées» d’élections «non-libres», l’ambassade russe aux Etats-Unis a réclamé des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *