Dérapage verbal de l’un de ses journalistes : L’EPTV s’excuse et annonce des sanctions disciplinaires

La télévision publique (EPTV) a présenté, hier après-midi, ses excuses concernant le grave «lapsus» de son journaliste qui a parlé, lors du JT de 10h, de «région terroriste» au lieu «d’organisation terroriste». La gaffe s’est produite à la lecture du compte rendu sur la présentation devant la justice des prévenus dans l’affaire de l’assassinat du jeune Djamel Bensmaïl à Larbaâ Nath Irathen, dans la wilaya de Tizi Ouzou.

Dans un communiqué diffusé, hier après-midi, sur sa page Facebook, l’EPTV annonce aussi des «sanctions disciplinaires à l’encontre du journaliste, conformément au règlement intérieur de l’entreprise». Pour rappel, la diffusion de cette vidéo sur les réseaux sociaux a provoqué un véritable tollé. Des internautes, choqués par ce qualificatif de «région terroriste», prononcé par un journaliste d’une chaîne publique dans un contexte de haute tension, ont émis des centaines, voire des milliers de commentaires dénonçant «cette énième dérive de l’ENTV». Alors que certains tentent d’expliquer «qu’il s’agissait juste d’une erreur dans la lecture du texte», d’autres avancent la thèse selon laquelle «la bourde est intentionnelle»

 

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0



Source link

Check Also

Handicapés : le parcours du combattant

Difficultés d’accès à l’espace public, à l’école, au travail… L’accueil des athlètes – livrés à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *