Dépasser les traumatismes

La mobilisation citoyenne manifestée à l’égard des familles touchées par les incendies dévastateurs, qui ont provoqué des pertes humaines et des dégâts matériels importants, a permis à la rentrée scolaire de se dérouler dans un climat de quiétude dans la wilaya de Tizi Ouzou.

La population n’a pas, en effet, cessé d’exprimer sa solidarité avec les sinistrés. Des bienfaiteurs ont offert des trousseaux scolaires aux enfants qui ont repris, hier, le chemin des classes avec le sourire aux lèvres.

Dans le village Ikhlidjene, commune de Larbaâ Nath Irathen, l’école primaire a accueilli des chérubins qui commencent à  oublier les affres des incendies, dont certains ont même perdu leurs parents. Une prise en charge psychologique a été, d’ailleurs, préalablement assurée au profit de ces enfants afin de les préparer à la rentrée.

Des équipes de psychologues se sont déplacées sur les lieux pour les accompagner dans ces moments difficiles. «La rentrée s’est bien déroulée. Nous remercions tous ceux qui nous ont aidé afin de permettre à ces enfants de retrouver le sourire après ce qui s’est passé dans notre village et dans d’autres localités de la région.

Il y a vraiment un grand élan de solidarité enclenché au lendemain du désastre subi par la population», a souligné un parent d’élève, qui estime que la mobilisation citoyenne envers les familles des victimes a beaucoup aidé les habitants d’Ikhlidjene à surmonter le traumatisme psychologique et reprendre petit à petit leur train-train quotidien.

Lire la suite de l’article dans l’édition papier

L’article Dépasser les traumatismes est apparu en premier sur El Watan.


Source link

Check Also

Déclaration de l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite aux Nations Unies sur le Sahara occidental : Le jeu malsain des saoudiens

L’Arabie Saoudite s’aligne totalement sur la position marocaine relative au règlement du conflit du Sahara …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *