Congrès de la Soummam : Le 65e anniversaire à l’ombre de la Covid-19

I l n’y avait pas la foule des grands jours hier au village Ifri, sur le lieu de la tenue du Congrès de la Soummam, le 20 Août 1956. Le site n’a pas renoué avec l’habitude de l’arrivée des flots de citoyens inondant les lieux, des centaines de pèlerins, voire de milliers de fidèles au message de Abane Ramdane et de ses cinq camarades congressistes.

Des dizaines de citoyens ont toutefois honoré le rendez-vous historique dans la tradition du recueillement et du ressourcement, loin du vacarme des tambours qui troublaient le silence sacré des lieux. Parmi eux, des militants du mouvement citoyen se sont fait remarquer par des slogans qu’ils ont scandés pour rappeler la continuité du combat pour une Algérie «civile et non militaire».

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
65



Source link

Check Also

Le drapeau national mis en berne pendant trois jours

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a décidé hier la mise en berne du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *