Campagne de vaccination à travers le pays : Beaucoup de récalcitrants à convaincre à Oran

Dès lors que le pic pandémique est passé – et que les chiffres ont commencé à être revus à la baisse –, il s’en est suivi, comme corolaire, une baisse tangible du nombre de vaccinations journalières, que ce soit au niveau des dispensaires ou des écoles. Aussi, dans l’optique de parer à cet état de fait, les pouvoirs publics ont instigué, depuis hier et jusqu’au 11 septembre, une vaste campagne en vue de faire vacciner le plus grand nombre de personnes.

A Oran, le coup d’envoi a été donné hier matin, au siège de la Protection civile (El Emir), en présence des autorités et d’un nombre important d’associations locales. L’idée était d’aménager, en plus des centres de vaccination, une quarantaine de chapiteaux dispatchés dans des endroits à forte circulation humaine, et ce, pour susciter chez le commun des mortels un impact visuel à même de pousser les plus rétifs à la vaccination et aller se faire inoculer la première puis la seconde doses.

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
7



Source link

Check Also

Dépasser les traumatismes

La mobilisation citoyenne manifestée à l’égard des familles touchées par les incendies dévastateurs, qui ont …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *