Bruno Le Maire prie les patrons de donner «une meilleure rémunération» à leurs salariés — RT en français


A la veille de l’université de rentrée du Medef, Bruno Le Maire a demandé aux patrons d’améliorer les rémunérations, en particulier «pour ceux qui ont les revenus les plus faibles», sans toutefois penser exclusivement à une augmentation des salaires.

Bruno Le Maire a prié les patrons de faire un effort sur les salaires, lors d’une intervention sur le plateau de l’émission Les 4 Vérités sur France 2 le 23 août, soit la veille de l’université d’été du Medef. Le ministre de l’Economie a en effet estimé : «la croissance doit profiter à tout le monde, même les plus faibles, même les moins qualifiés, tous ceux qui ont été aux avant-postes de la crise». Il a réclamé à ce titre «une meilleure rémunération pour ceux qui ont les revenus les plus faibles».

Une amélioration des rémunérations pas forcément synonyme d’augmentation des salaires

Le ministre de l’Economie n’a toutefois pas affirmé que l’amélioration de la rémunération passerait nécessairement par l’augmentation des salaires. Une marge d’appréciation et de moyens est laissée aux entreprises. Le ministre a en ce sens évoqué différentes possibilités comme les primes, l’intéressement, la participation ou encore l’actionnariat salarié. De même, Bruno Le Maire «attend des patrons qu’ils embauchent massivement des jeunes, massivement des apprentis».

A une question faisant justement part des difficultés de recrutement par les entreprises, Bruno Le Maire a estimé qu’il fallait «regarder ensemble quelle est la bonne solution pour remédier à cette difficulté» en citant différents secteurs comme le tourisme et la restauration.

Cette demande fait suite aux derniers chiffres publiés fin juillet par l’INSEE qui prévoient 6% de croissance en France pour l’année 2021.


Source link

Check Also

Vers un «Polexit» ? «Si la Pologne est poussée vers la sortie, toute l’UE est remise en question»

La Cour constitutionnelle polonaise doit se prononcer sur la validité du droit de l’Union européenne dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *