Benkirane appelle El Othmani a la démission – الشروق أونلاين

Abdelilah Benkirane, ancien secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) a demandé ce jeudi son successeur a la tête de ce parti Saad Eddine El Ohmani de démissionner après la déroute subie lors des législatives du mercredi.

Benkirane a appelé dans un communiqué El Othmani a assumer sa responsabilité de la défaite et laisser sa place a son adjoint en attendant la tenue d’un nouveau congrès du parti.

“En tant que membre du conseil national du Parti de la justice et du développement et sur la base de mon statut d’ancien secrétaire général du parti et après avoir appris la défaite douloureuse aux élections législatives, je trouve que dans ces conjonctures difficiles que traverse notre parti, le secrétaire général n’aura qu’a assumer sa responsabilité et présenter sa démission. Son adjoint aura quant a lui a diriger le parti jusqu’a la tenue  du congrès du parti dans les plus brefs délais”, a-t-il insisté dans un post publié sur sa page Facebook.

Législatives au Maroc: victoire d’un proche d’El Makhzen, les islamistes poussés vers la sortie

Le parti islamiste marocain au pouvoir -le Parti de la justice et du développement PJD- a subi une spectaculaire déroute lors des législatives qui ont eu lieu mercredi 8 septembre 2021 en passant de 125 sièges a 12, selon des résultats provisoires annoncés jeudi matin.

Le parti de Saad Eddine El Othmani arrive loin derrière le Rassemblement national des indépendants (RNI), le Parti Authenticité et Modernité (PAM), tous deux de tendance libérale, et le Parti de l’Istiqlal (centre-droit).

Le vainqueur de ce scrutin n’est autre que Aziz Akhannouch, président Rassemblement national des indépendants, décrit comme proche du palais royal.

Plus tôt dans journée, les islamistes avaient fait état de “graves irrégularités”, dont “la distribution obscène d’argent” a proximité de bureaux de vote et des “confusions” sur certaines listes électorales, des citoyens n’y trouvant pas leur nom.

Le journal The Times a publié un article dans lequel elle présente le milliardaire Aziz Akhannouch comme l’homme du roi qui cherche a détrôner les islamistes au pouvoir et former le prochain le gouvernement.

De l’avis des observateurs, la défaite de Saad Eddine El Othmani est attendue compte tenu de la crise interne que vit le PJD depuis la signature des accords de normalisations avec l’entité sioniste outre son soutien a la production du cannabis.

Les résultats définitifs devraient être connus jeudi.


Source link

Check Also

Le drapeau national mis en berne pendant trois jours

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a décidé hier la mise en berne du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *