Attaques contre la JSK : le club répond et met en garde ses détracteurs


L’affaire du meurtre du jeune Djamel Bensmail qui a été assassiné le 11 août dernier à Larbaâ Nath Irathen (Tizi-Ouzou) a transformé les réseaux sociaux en Algérie en bureau d’enquête virtuelle.

En se basant les vidéos de la scène du lynchage du défunt Djamel Bensmail, des internautes algériens, dont plusieurs pages Facebook, se sont mis à enquêter sur cette affaire. Plusieurs suspects ont été arrêtés grâce à eux, mais certains ont profité de l’occasion pour s’attaquer à la Kabylie ainsi qu’au club phare de la région.

En effet, des pages Facebook ainsi qu’une chaine de télévision privée ont accusé indirectement le président de la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK) d’être impliqué dans l’affaire du meurtre du jeune Djamel. Une accusation arbitraire qui a fait vivement réagir la direction du club.

Une plainte déposée contre les auteurs de ces attaques

Dans une vidéo publiée sur la page de la JSK, l’avocat Larbi Meftah a mis en garde contre les attaques à l’égard du club, annonçant le dépôt d’une plainte contre les auteurs des « accusations infondées »

« Depuis l’arrivée de Cherif Mellal à la tête de la JSK, les attaques contre le club se sont multipliées. Et aujourd’hui, ils veulent créer une ‘fitna’ en publiant des images du président du club avec des personnes suspectées dans le meurtre du défunt Djamel pour dire ‘regardez il est impliqué dans le meurtre’. C’est très grave ! », a-t-il dénoncé.

« Je tiens à rappeler que Mellal est une personnalité publique ; Si un fan lui demandé de prendre une photo avec lui, ne peut lui dire attendez je dois vérifier qui êtes-vous (…) Les auteurs de ces accusations, je leur donne rendez-vous au tribunal », a ajouté Me Larbi Meftah.


Source link

Check Also

Eni cède une partie de ses participations à Snam dans les gazoducs reliant l’Algérie à l’Italie – الشروق أونلاين

 Le groupe énergétique italien Eni a annoncé avoir cédé 49,9% de ses participations dans les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *