Après les incendies ravageurs de Tizi Ouzou : Retour progressif à la normale

Dans la commune de Larbaâ Nath Irathen, la plus touchée par les feux de forêt, le retour à la normale est constaté dans plusieurs villages où la population essaye de reprendre ses activités quotidiennes. Même à Ikhlidjene, où les citoyens n’arrivent pas à oublier l’enfer de la nuit du 10 août, la localité reprend vie progressivement.

Agoulmim, un hameau relevant d’Ikhlidjen, a enregistré le nombre le plus important de victimes de cette tragédie. Mercredi, lors de notre passage, nous avons constaté que les villageois essayaient de s’organiser de façon à gérer les aides qui arrivent sans discontinuité. Tout est centralisé au niveau de la placette de cette bourgade, où l’on reçoit les dons en provenance des différentes localités et même en dehors de la wilaya.

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
12



Source link

Check Also

Handicapés : le parcours du combattant

Difficultés d’accès à l’espace public, à l’école, au travail… L’accueil des athlètes – livrés à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *